La connaissance de soi, au cœur de nos choix!

Temps de lecture : 5 minutes

Partagez cette nouvelle !

Vous savez, quand on est à la recherche d’un premier ou un nouveau projet scolaire et/ou professionnel il est important de partir des éléments qui nous correspondent. Par exemple, quels sont nos intérêts, nos valeurs, nos aptitudes, nos traits personnels, etc. Une bonne connaissance de soi permet d’effectuer un choix qui nous ressemble le plus possible.

« Avant de conquérir le monde, il faut d’abord faire la conquête de soi-même »

– auteur inconnu

Bien certainement, les conseillères et les conseillers d’orientation sont des professionnels qui peuvent aider à identifier qui nous sommes, et ce par l’intermédiaire de rencontres de counseling, la réalisation de différents exercices ou encore l’utilisation d’outils intéressants. Toutefois, l’accès aux services d’orientation n’est pas aussi immédiat qu’on le voudrait et demande certains délais, avant de démarrer un processus.

Le journal réflexif : un outil orientant

Débuter une sorte de journal réflexif sur ses expériences de vie est un exercice intéressant à réaliser soi-même, et ce lorsqu’il ne nous est pas possible de rencontrer une conseillère ou un conseiller d’orientation ou lorsque nous sommes en attente de débuter un processus d’orientation.

Pour la plupart voire même la majorité des choses que l’on vit (positives ou négatives) et quel que soit le contexte :

  • aux études
  • lors d’un stage
  • en emploi
  • pendant une période loisir
  • dans une activité d’implication citoyenne comme le bénévolat par exemple

et peu importe avec qui:

  • collègues
  • membres de la famille
  • seul
  • avec des ami.es

Toutes sont significatives et il est possible d’en retirer quelque chose qui peut-être pourra être marquant dans votre choix scolaire professionnel. L’important dans cet exercice d’introspection, c’est d’être honnête avec vous-même, de voir ce qui en ressort, et de se poser les questions suivantes face à l’expérience vécue :

  • Qu’est-ce que vous avez aimé et/ou moins aimé (intérêts/non intérêts) ?
  • Est-ce que cette expérience a fait ressortir des qualités ou des aspects de votre personnalité à améliorer (traits personnels)?
  • Y avait-il des éléments qui vous rendaient plus ou moins confortables (valeurs) durant l’expérience?
  • Est-ce que vous vous sentiez compétent(e) (aptitude)?

Par cet exercice qui peut s’avérer à certains moments confrontant, si on le fait avec sérieux, il est possible d’en tirer des résultats et faits intéressants et ainsi augmenter la connaissance de nous-mêmes. Par la suite, seules des personnes qui vous connaissent bien ou encore une conseillère, un conseiller d’orientation, pourront faire des liens vocationnels et transposables au marché du travail.

« Connais-toi toi-même »

– Socrate

Alors si l’exercice vous intéresse, je vous invite donc à vous laisser aller comme bon vous semble, et ce avec le support visuel et les techniques, moyens, médiums qui vous intéressent, car l’important c’est de partir à la conquête de soi-même et de vous connaître vous-mêmes. Là est la clé du succès, au cœur d’un bon choix scolaire professionnel.

Article rédigé par Geneviève Lemay, conseillère d’orientation au CJEMY, membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec

Partagez cette nouvelle !

Lecture suggérée

art de coeur, coeur,

Art de cœur : se réinventer en redonnant à la communauté

Depuis plus de 15 ans, le CJEMY est très actif artistiquement sur le territoire et nous savons pertinemment que l’art...
Indécision, flèche, faire un choix, direction

Vivre c’est choisir!

La situation pandémique dans laquelle nous sommes tous et toutes, affecte les  différentes sphères de nos vies. Ces bouleversements actuels...
Chantal Lebel, présidente, conseil d'administration

Voici notre nouvelle présidente du conseil d’administration!

Chantal Lebel succède à Diane Théberge qui a été présidente pendant vingt ans au CJEMY. Les membres du conseil d’administration...