Vivre c’est choisir!

Temps de lecture : 7 minutes

Partagez cette nouvelle !

La situation pandémique dans laquelle nous sommes tous et toutes, affecte les  différentes sphères de nos vies. Ces bouleversements actuels et futurs amènent plusieurs individus à réfléchir à leur avenir. La réorientation professionnelle amène pour un bon nombre de personne un lot de questionnements et d’incertitudes comme si leur vie en dépendait. Le but de ce texte est de mieux comprendre le processus de prise de décision. Comme le dit si bien Alain Dubois, conseiller d’orientation et psychothérapeute : Vivre c’est choisir !

Pourquoi certains ont tant de difficultés à se décider

D’abord, il est intéressant de comprendre que décider consiste à choisir, mais également à renoncer. Pour vous aider, il serait intéressant de voir quels sont vos gains et vos pertes vis-à-vis le choix auquel vous faites face. Quel est le poids de chacun? Si les avantages amènent des apports plus significatifs, le choix est donc plus évident à faire.

Les causes de l’hésitation sont de l’ordre de quatre peurs : celle de déplaire, de se tromper, de à l’inconnu et celle de l’échec.

Selon la conseillère d’orientation et psychologue, Isabelle Falardeau, les causes de l’hésitation sont de l’ordre de quatre peurs, celle de déplaire, de se tromper, la peur de l’inconnu et la peur de l’échec. Falardeau identifie également quatre manques qui amènent tant d’hésitation face à faire un choix. Ces derniers sont : le manque d’information, d’organisation, d’expérience ou de clarté. Ainsi en faisant ressortir les causes et les manques, vous serez sans doute un peu plus aptes à choisir judicieusement.

Quatre manques amènent de l’hésitation face à choix. Ces derniers sont : le manque d’information, d’organisation, d’expérience ou de clarté.

Sur Internet, il y a une multitude de recette sur la prise de décision.  Nombreuses sont les recettes mais les ingrédients et les bases sont sensiblement les mêmes, à quelques subtilités près. Elles sont présentées sous forme de processus en étapes, que voici.

  1. D’abord, il s’agit d’identifier le problème afin d’avoir un portrait clair de la situation problématique.
  2. Ensuite, il faut énumérer toutes les solutions possibles même les plus farfelues, sans aucune censure.
  3. Pour poursuivre, il vous faut évaluer les solutions trouvées en mesurant leurs réalismes en fonction des avantages et les inconvénients pour garder les meilleures idées.
  4. Finalement, opter pour la meilleure décision possible, en retenant celle qui correspond le mieux à nos attentes et à nos besoins.

Certains conseillers d’orientation parlent de prise de décision ressentie. Celle-ci réfère aux étapes d’abord, mais également à différents critères tels l’attirance, les bénéfices escomptés, la confiance de réussir ainsi que la détermination pour en arriver au résultat ultime soit l’engagement.  Cet engagement vous amènera à la mise en application de votre choix et de cette façon l’individu fait réellement  un choix qui nous ressemble et convient davantage.

L’apport des autres dans le processus de décision, un couteau à double tranchant

Lorsque vient le temps de décider de quelque chose, nous nous ramenons souvent aux autres. Ce qui n’est pas mauvais en soi et peut être intéressant de connaître l’opinion. Ayant un regard objectif et neutre sur la situation, ces gens étant plus dégagés et moins impliqués face à la situation peuvent nous amener à voir plus clair et faire ressortir des aspects liés à notre choix auxquels nous n’avions pas pensé. Bien que cela est intéressant, il est important de se rappeler qu’il ne faut pas perdre de vu que c’est NOTRE choix.

En somme, faire un choix est un processus en étapes et exige un minimum de réflexion pour faire un choix qui fait SENS pour nous.

N’oubliez pas que vivre n’est plus seulement choisir et renoncer, mais plutôt : Vivre c’est SE choisir !


La prise de décision est difficile pour toi? Prends rendez-vous avec une conseillère d’orientation dès maintenant, elles ont plusieurs stratégies à te montrer pour t’aider!

Partagez cette nouvelle !

Lecture suggérée

art de coeur, coeur,

Art de cœur : se réinventer en redonnant à la communauté

Depuis plus de 15 ans, le CJEMY est très actif artistiquement sur le territoire et nous savons pertinemment que l’art...
Indécision, flèche, faire un choix, direction

Vivre c’est choisir!

La situation pandémique dans laquelle nous sommes tous et toutes, affecte les  différentes sphères de nos vies. Ces bouleversements actuels...
Chantal Lebel, présidente, conseil d'administration

Voici notre nouvelle présidente du conseil d’administration!

Chantal Lebel succède à Diane Théberge qui a été présidente pendant vingt ans au CJEMY. Les membres du conseil d’administration...