Facebook Pixel

Profil d’entrepreneure : Marché fermier de Verchères

Temps de lecture : 5 minutes

Partagez cette nouvelle !

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, nous avons posé quelques questions à une multi-entrepreneure engagée, Marie-Josée Frigon, directrice du Marché Fermier de Verchères. Elle est également saxophoniste professionnelle. Nous désirions donner la parole à cette organisation puisque son engagement communautaire nous rejoint beaucoup. De plus, à chaque saison estivale, le Marché Fermier collabore avec la Brigades – CIEC district Verchères du CJEMY.

>> Pour quelles raisons voulais-tu devenir entrepreneur?   

Pour relever des défis, sortir de ma zone de confort, développer des nouvelles aptitudes et avoir une autre source de revenus.  

>> Comment es-tu devenu entrepreneur? 

J’ai pris la relève du marché quand mon amie a quitté son poste. 

>> Dans circonstances as-tu le plus appris sur l’entrepreneuriat? 

Quand il y a des problèmes de gestion de personnel ou de budget manquant et qu’il faut tomber en mode solution. 

>> Quelle était ta plus grande appréhension par rapport à l’entrepreneuriat? 

Mal gérer les budgets 

>> As-tu encore cette appréhension?

Oui, parfois mais, je me fais des grilles de calcul et je suis organisée clairement, le plus possible. 

>> Avec le recul qu’aurais-tu fait différemment? 

Je me serais fais davantage confiance.

>> Qu’est-ce qui te fait tripper dans l’entrepreneuriat? 

Prendre le leadership, être mon patron. 

>> Est-ce que l’accompagnement reçu a fait une différence dans ton cheminement? 

Oui, j’ai eu beaucoup d’aide de l’ancienne directrice et de généreux conseils des marchants du marché qui ont beaucoup d’expérience. 

>> Qu’aimerais-tu que le futur entrepreneur sache sur l’entrepreneuriat? 

Qu’il faut être organisé et prêt à trouver des solutions sans paniquer. 

>> Quel est le conseil le plus précieux que tu as reçu dans ta vie d’entrepreneur? 

Fais-toi confiance!

>> Quelles sont, selon toi, les qualités indispensables pour devenir/être entrepreneur? 

L’honnêteté , la rigueur, le leadership, le dynamisme, l’esprit d’équipe. 

>> Qu’est-ce qui a été le plus formateur pour toi : l’échec ou le succès? Et pourquoi? 

Les deux!! L’échec car on doit se revirer de bord, être créatif et trouver des solutions. Et le succès car ça prend ça pour être motivée. 

>> Quelle est la place de l’échec dans ton aventure entrepreneuriale?  

J’ai eu des refus d’agrandissement et d’octroi de budget supplémentaire pour créer des activités mais j’ai réussi à composer avec ce que j’avais déjà en bonifiant certains aspects présents et en allant chercher d’autres producteurs.  Aussi j’ai souvent des producteurs qui quittent, qui doivent abandonner ou qui manque de personnel…ça me met au défi! 

>> Ce que tu aurais aimé savoir avant de te lancer en entrepreneuriat? 

Que j’étais capable!!!! Et que ça ne prend pas un Baccalauréat en finances pour se lancer. 


Vous «flirtez» avec l’idée de devenir entrepreneur? Prenez rendez-vous dès maintenant avec notre conseillère en entrepreneuriat!

Partagez cette nouvelle !

Lecture suggérée

jeunesse, mobilisée, adolescents, étudiants, projet, cjemy

Une jeunesse mobilisée à Sainte-Julie

Le CJEMY, en collaboration avec la maison des jeunes de Sainte-Julie et l’école secondaire du Grand-Coteau, a créé un projet...
école alternative, cjemy, CEAP, réussite éducative

Bilan de l’école l’Alternative

En partenariat avec le Centre d’éducation aux adultes des Patriotes, le CJEMY  a le plaisir de vous présenter le bilan...
Deploie tes ailes formulaire

Déploie tes ailes – projet estival pour les filles de 15 à 17 ans

Le programme Déploie tes ailes, c’est la continuité de ta vie d’adolescente en pleine effervescence! Ce projet vise à développer...